Selon des analystes du secteur de la téléphonie : Nokia et Microsoft vont s’allier

Pour Nokia, son système d’exploitation Symbian, qui équipe l’essentiel de ses mobiles, a vu ses parts de marché fortement reculer depuis quelques années

Stephen Elop avecson ex-patron Steve balmer

Comme nous l’avons écrit à plusieurs reprises, Nokia n’a pas su prendre le virage des smartphones. Nokia se fait vieille, peut-être à l’image de ce qui se fait aujourd’hui dans le monde. Et pour essayer de se retourner et de trouver d’autres sources, et face à d’importantes difficultés dans le secteur de la téléphonie mobile, Nokia chercherait à s’allier au géant du soft Microsoft. Et pour les deux, ce serait une façon de changer de costume. L’iPhone et ses apps sont passés par-là. Le constructeur finlandais abandonnerait son système d’exploitation mobile, Symbian, au profit de Windows Phone 7 et Microsoft trouverait enfin un fabricant de mobiles qui travaillerait avec lui. En effet, et depuis quelques jours, plusieurs analystes cités par le New York Times parient sur un rapprochement significatif dans le domaine de la téléphonie mobile entre la firme de Redmond et le géant finlandais. Le partenariat, s’il se concrétise, aboutirait à des smartphones Nokia propulsés par Windows Phone 7. A chaque fois où le marché baisse, les spéculations augmentent et aujourd’hui on parle d’un un rapprochement entre les deux entreprises surtout depuis la note d’Adnaan Ahmad, un analyste de la banque Berenberg et le passage de Elop vers Nokia dernièrement. Il faut savoir que Stephen Elop etait le directeur du département Business chez Microsoft. Durant le MWC de Barcelone – qui commence le 13 février prochain-, nous sauront si cette association entre Nokia et Microsoft serait faite car Stephen Elop est attendu le 11 février prochain à Londres pour un discours devant des investisseurs.  D’aucuns pensent que c’est cet évènement qu’a choisi le nouveau directeur de Nokia pour annoncer un partenariat avec Microsoft. L’alliance entre les deux sociétés aurait en tout cas du sens d’après les prospecteurs. Si l’on regarde de plus près, on verra que Nokia comme Microsoft connaissent quelques difficultés sur le marché. Pour Nokia, son système d’exploitation Symbian, qui équipe l’essentiel des mobiles Nokia, a vu ses parts de marché fortement reculer depuis quelques années, sous la pression d’Android, et Microsoft n’arrive pas à bien placer son Windows Phone. Une tâche difficile, puisque la concurrence s’avère très dure. On parle de 2 millions d’unités de la dernière version de Windows Phone 7. Deux géants vont essayer de se rencontrer et visiblement, un tel rapprochement a du sens. Encore faudrait-il qu’il y ait lieu ?