Diaspora, le futur «facebook-killer » ?

Un nouveau challenger fera son apparition dans un monde dominé par les réseaux sociaux par l’ogre Facebook, avec ses 500 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Diaspora est le prochain « grand » réseau social sur Internet, confient déjà ses jeunes développeurs. Il est l’« anti-Facebook ». Diaspora est un réseau social développé sur une plate-forme Open Source par quatre étudiants en informatique de l’Université de New York City, que sont Dan Grippi, Max Salzberg, Raphaël Sofaer et Ilya Zhitomirskiy. Aujourd’hui encore, le projet est dans sa phase expérimentale, en version « Alpha », et les codes source sont d’ores et déjà disponibles afin d’offrir aux développeurs l’opportunité d’améliorer techniquement le site de réseautage. Appelé déjà comme le « tueur de Facebook ou l’Anti-Facebook » pour la principale raison que Diaspora est Open Source, ce qui permettra, selon ses jeunes développeurs, de donner le contrôle total de son interface et de son fonctionnement à sa communauté d’utilisateurs. Diaspora permettra entre autres à ses utilisateurs de stocker eux-mêmes leurs données personnelles et de ne plus centraliser celle-ci comme le fait Facebook.
Actuellement, le projet Diaspora a déjà récolté plus de 200 000 dollars pour sa réalisation,  plusieurs grandes figures du Web suivent de très près son évolution. Les utilisateurs peuvent déjà s’inscrire aux différentes « beta-tests », en sollicitant l’ouverture d’un compte Diaspora depuis le site officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *