Annoncés par le ministre et en cours de réalisation : WiFi et paiement par mobile au menu

Par Smaïl Mesbah
Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, a procédé, dans la journée du 20 février, à l’inauguration de nouveaux bureaux de poste au niveau de la wilaya d’Alger. La première étape de cette sortie a été l’inauguration d’un bureau de poste à l’intérieur même de la Gare routière de Kharouba (Carroubier). Selon le ministre, « les horaires de fonctionnement de ce bureau de poste s’aligneront sur les mêmes horaires d’ouverture et de fermeture de la Gare routière, c’est-à-dire que ce bureau sera en service jusqu’à minuit ». Et d’ajouter qu’« une connexion sans fil sera disponible pour les nombreux voyageurs qui transitent par cette gare, et dans leur ensemble, toutes les gares routières seront dotées d’un point de présence postale et d’un accès Internet ».
Au cours de cette journée de travail, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a profité de l’occasion pour annoncer de nouvelles mesures concernant le développement d’Internet en Algérie et la mise en chantier continuel du projet e-Algérie. En effet, sur le volet de l’Internet, le ministre a affirmé la volonté de son ministère d’accélérer la massification d’utilisation des TIC sur l’ensemble du territoire national, et à cet effet justement, le ministre annonce la mise en oeuvre d’une convention élaborée avec le ministère de l’Enseignement supérieur qui consiste en l’introduction du WiFi dans l’ensemble des universités algériennes, mais aussi doter les cités universitaires d’une connexion sans fil. Pour le ministre, l’introduction de l’Internet au sein des établissements universitaires sera aussi accompagnée par la mise en place d’unités postales mobiles, qui délivreront divers services postaux aux étudiants et aux personnels universitaires. Le déploiement de ces équipes ambulantes est en cours, leur nombre actuel est de dix unités mobiles. D’ici à deux semaines, elles atteindront les vingt unités et à l’avenir, elles seront de plus en plus renforcées pour couvrir l’ensemble des grandes villes universitaires du pays.
Le ministre a précisé que cette mesure touchera aussi les centres hospitaliers et les différents établissements de la santé publique. Pour ce qui est du projet e-Algérie, M. Benhamadi a indiqué qu’« un groupe d’experts a été nommé pour réétudier le document original du projet e-Algérie afin de le mettre à jour pour qu’il soit en phase avec les évolutions technologiques qui ont eu lieu depuis son lancement en 2008, et chose importante, lui donner plus de visibilité et facilité de lecture ». Il a rajouté que cette nouvelle mouture sera présentée à la mi-mars. Concernant la question de faisabilité d’une des solutions technologiques les plus en vogue en ce moment, qui est le payement par mobile et son introduction en Algérie, M. Benhamadi a déclaré qu’en ce moment même, des tests sont en cours de réalisation. Toutefois, il a précisé qu’il faudra d’abord garantir l’aspect « sécuritaire » de cette solution. Il précisera que cette dernière évoluera rapidement et ainsi permettra aux clients CCP d’envoyer de l’argent via leur mobile ou faire des transferts de compte à compte. Pour M. Benhamadi, tous les moyens sont disponibles pour déployer ce type de solutions qui apporteront beaucoup au quotidien des citoyens et il n’y a aucun obstacle à leur réalisation, « c’est dans la tête seulement » que les obstacles se situent ; affirme-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *