Conséquence de son accord avec Microsoft : Nokia supprime 7 000 emplois et Accenture « hérite » de Symbian

Premières conséquences d’un accord dont on a l’impression que les clauses sont malicieusement distillées à petites doses par Nokia pour ne pas trop mettre sur le devant de la scène les sacrifices consentis.  Et le premier est un « dégraissage » d’un peu plus de 7 000 emplois dans ses effectifs à travers le Danemark, la Finlande et le Royaume-Uni, la plupart dans la branche « Services et Terminaux ». Pour Nokia, cette première mesure lui permettra d’économiser 1 milliard d’euros sur deux ans, jusqu’en 2013. Ce milliard lui servira à augmenter ses capacités pour le développement de smartphones basés sur la plate-forme Windows Phone, pour lequel l’entreprise met les bouchées doubles.  « C’est une réalité difficile », affirme Nokia qui assure toutefois travailler « en étroite collaboration » avec ses employés et partenaires pour « identifier les programmes à long terme de réemploi pour les personnes talentueuses de Nokia ».  Et pour ne pas se mettre à dos l’opinion publique, à ceux qui perdent leur emploi, Nokia prévoit « une gamme d’options, allant du soutien individuel de réemploi et de recyclage ». Autre incidence de la future stratégie de Nokia concoctée avec Microsoft, le « recyclage » de Symbian dont le développement sera transféré à Accenture. Le cabinet conseil américain s’occupera donc pour le compte de Nokia de développer des solutions et logiciels basés sur Symbian en plus d’assurer des services de soutien.  Il y a lieu de rappeler que ce n’est pas la première fois qu’Accenture et Nokia collaborent. En effet, ils ont commencé à travailler ensemble depuis 1994. D’ailleurs, en 2009, Accenture a racheté à Nokia l’unité professionnelle qui offre des services d’ingénierie et de soutien autour du système d’exploitation Symbian, lui permettant de consolider son portefeuille dédié aux services de mobilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *