Sur le 2e trimestre 2011 : Apple génère 57% de profits

Apple a encore une fois surpris son monde en publiant des résultats records et supérieurs aux attentes des analystes car en dépit de ses 5,4% de part du marché mondial des téléphones mobiles, Apple dégage un énorme 57% en bénéfices d’exploitation du téléphone mobile, c’est-à-dire tous les services qui tournent autour de l’iPhone, au deuxième trimestre, soit une hausse de 51% par rapport au premier trimestre 2010 qui était déjà de 41%. Avec ces chiffres, Apple défie les lois de l’économie car ces chiffres sont généralement pour les start-up et non pas des entreprise de la taille de Apple. En pourcentage, cela ne veut peut-être rien dire. Alors, Apple a généré près de 4,66 milliards de dollars de bénéfice d’exploitation des téléphones mobiles durant le deuxième trimestre 2011, le Sud-coréen Samsung Electronics, deuxième dans la liste tourne autour de 1,49 milliards de dollars.
Apple, société de développement et de fabrication d’ordinateurs, compte désormais sur les 50% que dégagent iPhone, ses accessoires et les services associés. L’entrée de l’opérateur américain Verizon, qui a mis en place le premier réseau 4G grâce à Ericsson, a su capter l’ensemble des demandeurs de data aux Etats-Unis. Et ce pays est le plus grand marché. Magique semble être le mot en vogue chez les experts en finance ou en entreprise quand ils parlent d’Apple.
Au vu des chiffres, le smartphone a détrôné le terminal mobile mais les bagarres restent au niveau des systèmes d’exploitation de ces micro-ordinateur-telephones. Et l’écosystème Android semble devenir de facto le standard surtout dans le marché OEM mais des grandes marques comme Sony-Ericsson ou HTC semblent miser dessus mais ce qui est sûr pour l’ensemble des analystes et prospecteurs, c’est qu’Apple et les smartphones Android continuent à gagner des parts de marché favorisant de plus en plus un écosystème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *