Les opérateurs mobiles irakiens doivent s’en acquitter dans les 30 jours : 2,85 milliards de dollars en droits de licence

Selon l’agence Reuters, le Parlement irakien a mis en demeure les opérateurs de réseau mobile pour payer leurs licences entièrement dans un délai d’un mois, au lieu d’être étalées sur une durée de 5 ans comme prévu initialement. Cependant, il y a une certaine confusion quant à savoir si c’est une ordonnance exécutoire pour le régulateur, ou tout simplement une recommandation du Parlement au gouvernement. « Le parlement a voté … que les entreprises doivent payer à leurs licences évalués à 2,85 milliards de dollars pour le budget fédéral dans les 30 jours à compter de la date du vote», le parlement a déclaré dans un communiqué, a rapporté l’agence Reuters. Quant au régulateur, il déclare que le vote du Parlement n’est pas une obligation pour lui, tandis que le ministère des Communications a déclaré que cela est une obligation pour le régulateur. D’un autre côté, les opérateurs mobiles ont été critiquées par le régulateur, qui leur a infligé des amendes pour une faible couverture et une qualité de service médiocre, même si les opérateurs mobile déclare que les attaques sur leurs infrastructures par les terroristes qui rend difficile de garantir un service fiable.
Le pays compte actuellement trois réseaux de téléphonie mobile – Zain, Asiacell Qatar Telecom, et Korek Telecom. Le régulateur mobile a planifié la planification d’un appel d’offres pour une quatrième licence mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *