Un incendie ravage des bureaux de l’ARPT

Un incendie d’origine non encore déterminée a ravagé toute une aile du bâtiment qui abrite le siège de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT). Il semblerait que le sinistre s’est déclenché suite à un court-circuit électrique provoqué par les pluies qui se sont abattues la veille, selon le quotidien l’Expression qui rapporte l’information. Les pompiers, avertis par un appel des riverains un peu avant 7h, sont venus à bout de l’incendie et n’ont dénombré aucune victime. Pour le moment, les activités de l’ARPT s’en trouvent gelées au moins jusqu’aux conclusions de l’enquête déclenchée immédiatement par la Sûreté urbaine d’Hussein Dey afin de déterminer précisément les causes du sinistre. Nous ignorons actuellement si les bureaux de l’ARPT vont être transférés mais surtout quel est le degré des pertes occasionnées sur les documents, ainsi que de leur qualité, qui auraient pu se trouver dans les bureaux en proie aux flammes. A titre de rappel, l’ARPT préparait l’achèvement du processus de construction de son nouveau siège, à Bab Ezzouar. Le sort précipiterait-il un chantier qui a longuement trainé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *