Semaine de l’entreprenariat: Sidi Abdellah montre ses start-up

Une semaine. Oui, une semaine tout entière pour l’entreprenariat dans toute l’Algérie, une initiative du NAPEO – Partenariat Nord-Africain pour l’Opportunité Economique – et l’ANPT – l’Agence nationale de développement et de promotion des parcs technologiques-  qui coïncide avec la Semaine africaine des Technologies de l’information et de la communication, un événement UAT -l’Union africaine des télécommunications- du 14 au 20 novembre 2011. Sid Abdellah s’est paré pour une semaine de start-up et autres entreprises innovantes avec pour objectif de mettre en avant l’apport des TIC dans l’amélioration du bien-être du citoyen et le développement socio-économique. Et rien que pour cela, l’après-midi du 14 a été une occasion de voir des success-story de start-up qui sont « nées » au Cyberparc. Dans une salle comble, 4 opérateurs sont venus nous narrer leurs expériences. Ils ont entre 20 et 25 ans mais cela ne les empêche pas de parler chiffres mais aussi de revendiquer une part du marché algérien. Tous disent que « d’un rêve, cela peut devenir réalité ». Cela est un début mais cela montre que le chemin de l’entreprenariat est ardu. L’entrepreneuriat est notamment l’action de créer de la richesse et/ou de l’emploi. Mais alors c’est quoi l’entreprenariat. L’entrepreneuriat est un « processus par lequel des opportunités à créer des produits et des services futurs sont découvertes, évaluées et exploitées ». Telle est la définition que donnent Shane et Venkataraman. Le mot opportunité est ici entendu comme une situation positive. Il est à la fois acteur de la création de valeur dont il détermine les modalités et objet de la création de valeur, qui par l’intermédiaire de son support (projet, structure, etc.) l’investit, voire le détermine et cela crée beaucoup d’emplois. Enfin de compte, l’entrepreneuriat est une dynamique de création et d’exploitation d’une opportunité d’affaires par un ou plusieurs individu(s) via la création de création de nouvelles organisations à des fins de création de valeur. Ce que recherche notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *