Richard Stallman à propos du programme de la SFD Algeria  Je suis déçu

Invité à commenter le programme de la première édition de la Software Freedom Day Algeria, Richard Stallman n’a pas caché son  amertume. « Je vois des problèmes possibles dans le programme de SFDA », écrit-il d’emblée. Dans le détail, sur le Algeria Java User Group, il estime que « le point principal sur Java dans le monde libre est que la plate-forme libre pour Java est IcedTea.
Les autres plates-formes sont privatrices. Vu que ce groupe est dédié à Java, et pas au logiciel libre, je m’inquiète qu’il légitimise les plates-formes privatrices ». L’autre thème retenu, à savoir « L’utilisation des outils de veille Open Source pour les PME PMI algériennes », Stallman est catégorique : « Dire Open Source au lieu de logiciel libre n’est pas bon parce qu’il dirige l’attention loin de la question des droits de l’Homme de l’utilisateur ». Et de poursuivre : « Cloud et Open Source –  Fedora Algeria, cela répète le mauvais choix d’Open Source. Aussi, le terme ‘‘ cloud ‘’ promeut de la confusion parce qu’il est nébuleux ». « L’esprit Open chez Mozilla – Développement mobile versus Open Source : toujours plus de ‘‘ open source ’’.  Je suis déçu ». Enfin, à propos de la thématique « Une application Java Entreprise Edition [site e-commerce] avec les outils libres : Netbeans », il affirme encore : « Si je ne me trompe pas, Java Entreprise Edition n’est pas libre. Il ne doit donc pas être promu dans un événement de logiciel libre. »

6 réflexions sur “Richard Stallman à propos du programme de la SFD Algeria  Je suis déçu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *