Autorité de régulation de la poste et des télécommunications Yacine Abdelhak nommé directeur général

Le nouveau DG de l’ARPT, Yacine Abdelhak, aura pour  épreuve  le lancement  de la 3G  attendue pour le 5 juillet  prochain et, par-dessus tout, le dossier Djezzy, dont les négociations pour son  rachat par le gouvernement algérien sont phase finale. Yacine Abdelhak a été nommé directeur général de cette autorité en remplacement du désormais ex-directeur général, en l’occurrence Fodil Benyelles, qui a pris sa retraite. Le décret présidentiel mettant fin aux fonctions de l’ex-directeur général de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a été publiée dans le Journal Officiel du 15 janvier dernier.  Ce changement à la tête de l’ARPT intervient au moment où la question autour de la téléphonie 3G n’a pas été résolue définitivement, compte tenu des retards accusés jusque-là dans son lancement effectif. La mise en route retardée de la 3G est imputée, selon le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, à Djezzy, qui « n’a pas présenté tous les documents qui lui sont exigés ». Un véritable défi pour Yacine Abdelhak, qui devra résoudre la difficile équation « Djezzy-3G). Autrement dit, le  nouveau directeur général aura pour charge surtout le lancement de la 3G, attendue pour le 5 juillet  prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *