Le salon Mobile World Congress restera à Barcelone jusqu’en 2018

La GSM Association qui organise le rendez-vous mondial de la mobilité avait décidé de remettre en jeu le choix de la ville d’accueil. Paris, Milan, Munich et Barcelone, ville d’accueil depuis cinq ans, étaient candidates  à l’accueil du plus grand salon de la mobilité, le Mobile World Congress. La GSMA a tranché et a finalement fait le choix de maintenir le Mobile World Congress à Barcelone, et ce pour la période 2012-2018.
Et ce sont 3.5 milliards d’euros de retombées économiques en 7 ans pour Barcelone . Xavier Trias a souligné que « Devenir la Capital du Mobile World était stratégique pour Barcelone, et renforce notre leadership en tant que ville de référence des nouvelles technologies » lors du choix.
La municipalité estime que le Mobile World Congress représente plus de 300 millions d’euros de revenus sur la seule première année et des milliers d’emplois à temps partiel. L’impact économique, en termes de recettes, est évalué à 3,5 milliards d’euros sur 7 ans par la ville de Barcelone.
Quelques chiffres de l’edition 2011
L’édition 2011 du Mobile World Congress, qui s’est tenue en février, a attiré plus de 60.000 visiteurs, originaires de 200 pays, dont 3.000 PDG d’entreprises et membres de gouvernements, et environ 2900 journalistes.
On estime à au moins 10% de plus de 2011 et un rentrée globale  de 300 millions d’euros pour les 4 jours du MWC 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *