Selon Hans Vestberg, CEO d’Ericsson « 76% du temps d’utilisation d’un smartphone se fait hors voix »

Tout Barcelone est aux couleurs du plus grand salon mondial : le Mobile World Congress qui est organisé par le GSMA ; l’association des opérateurs télécoms dans le monde. Et comme l’année dernière, c’est Hans Vestberg qui ouvre le bal avec la première conférence de presse. « Les smartphones ont totalement bouleversé la marché des télécoms ». Slide après slide, le patron d’Ericsson, leader mondial sur son marché, parle de mobilité, bande passante et cloud. Le triptyque du moment ; tout en ajoutant une pierre à l’édifice du mobile mondial « où nous sommes passés de la voix à la monétisation des opportunités dans une société mondiale en réseau ».  Au cours de la conférence de presse, Hans Vestberg est revenu sur 2011 qui a vu une croissance dans le mobile broadband qui  nécessite d’« ouvrir d’autres opportunités », souligne le CEO d’Ericsson. Tout en parlant du marché mondial qui a vu une « petite baisse » durant le 4eme trimestre ; il précise que « notre market-share pour l’année 2011 va augmenter à 38% » tout en ajoutant : « Nous allons être à l’écoute de nos clients. » En effet, grâce à la convergence de la mobilité, la bande passante et le cloud, le patron d’Ericsson annonce la mise en place de solutions de e-commerce pour l’opérateur MTN et d’une solution de porte-monnaie (Coverged Wallet plateforme ou eWalet) qui est une solution pre-paid pour des services financiers. Et continuant sur la lancée, Vestberg annonce « un agrément avec Western Union pour une solution de M-paiement », solution qui peut être utilisée, selon Diane Scott, VP et Chief Marketting de Wester Union, par plus de « 1,6 milliard de personnes dans le monde ». Au cours de l’exposé, on apprend que, selon Ericsson, les possesseurs de smartphones utilisent 76% de leur temps hors appel téléphonique. Cela veut dire que pendant ce temps, ils utilisent leurs smartphone pour des applications que résume Hans Vestberg en disant que « nous sommes en train de construire des réseaux qui seront utilisées par des choses dont nous n’avons pas encore une idée ». Il va de soi  qu’en tant qu’équipementier, il se devait de parler de normes GSM et il ne parlera que de la 4G/LTE où il précisera que « les deux plus grands marchés pour la 4G sont les Etats-Unis et la Corée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *