News of MWC 2012


Forte délégation de Mobilis au MWC 2012
Avec plus d’une trentaine d’ingénieurs, présidée par son directeur général Azouaou Mehmel que le premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie ATM a participé au Mobile World Congress 2012, qui s’est tenu à Barcelone du 27 février au 1er mars 2012. Au menu de cette importante délégation des conférences, ateliers spécialisés et  réunions de travail à haut niveau avec les responsables des différents équipementiers télécoms, producteurs et intégrateurs de solutions techniques et marketing de l’activité de la téléphonie mobile.
 
Présence remarquée de Nedjma à Barcelone
Une forte délégation de Wataniya Télécom Algérie se trouvait au MWC 2012 et a pris place au sein du stand de Qatar Télécom (Qtel). Sur place, les membres de la délégation de Nedjma ont eu des échanges fructueux avec les autres participants et ont pris part à nombre d’ateliers spécialisés et de rencontres professionnelles organisés dans le cadre de ce congrès. Cet événement mondial réunit les principaux acteurs du secteur des télécommunications du monde entier tels que des opérateurs, des équipementiers, des fabricants  et des fournisseurs de solutions technologiques mobiles qui viennent présenter leurs produits, services et nouveautés.
 
ZTE présente des terminaux mobiles LTE
« 4e fournisseur de terminaux mobiles dans le monde », nous dit le représentant de ZTE tout en ajoutant que « nous visons la 3e pour 2015 ». Et ils ont les arguments pour cela. Au cours du MWC 2012, ZTE a lancé dix nouveaux terminaux mobiles à destination de la LTE. Tous les terminaux que nous avons vus tournent sous Android 4.0, tout en nous confirmant que ZTE « adoptera la plate-forme Windows Phone ». Les mobiles présentés sont cadencés avec des chipsets à 1.2 gigahertz et dont un tourne à 1.5 gigahertz. Le lancement de ces nouveaux terminaux a été fait avec une large gamme de tablettes dont deux sont totalement LTE.
 
Visa et Vodafone signent un contrat mondial pour le m-paiement
Comprenant que le marché est dans le mobile, Visa, leader sur le marché de la carte électronique de paiement, annonce un partenariat avec le géant Vodafone pour lancer ensemble un service de m-paiement qui permettra aux abonnés de Vodafone d’acheter les biens et services avec leurs mobiles. Pour cela, les deux sociétés vont développer un service sous la marque Vodafone soutenu par le système de paiement de Visa. Ce partenariat est le premier et le plus important au niveau mondial au vu des utilisateurs de ces deux grandes sociétés. Comprenant le marché, le service de m-paiement qui sera offert sera en mode pré-payé.
Des pico-antennes pour Ericsson
Ericsson a annoncé une gamme de produits à petites cellules, y compris le pico multi-standard avec un support intégré pour une connexion Wi-Fi. Ces nouveaux dispositifs peuvent être déployés avec des cellules macro dans des réseaux hétérogènes (het-nets) pour mettre en place une bonne densification. Isidoro Nieto, VP et Mobile Broadband EP nous a déclaré que « la recherche d’emplacements de nouveaux sites reste l’un des enjeux majeurs surtout pour les grandes villes. Ce qui fait que, étant donné leur taille et les options de liaisons de raccordement, les pico antennes sont le meilleur choix ». Il nous montre un très joli arrêt de bus équipé (BTS, MSC, équipement de secours électrique?) qui peut être directement installé. L’ingénieur qui nous faisait la démonstration nous dit qu’avec cette solution (pico en plus d’un het-net), les opérateurs seraient en mesure de fournir les mêmes services avec la moitié du spectre, ce qui permettrait de réduire le coût total de possession (TCO) d’au moins 50%. De plus, les pico-cellules seraient plus proche de l’utilisateur, contrairement aux macros, ce qui minimise les délais et la puissance d’émission/réception. De plus, les pico-cellules possèdent en leur sein du Wi-Fi qui devient de plus en plus une demande importante du consommateur depuis l’émergence du smartphone.
MTN premier opérateur à utiliser mWallet d’Ericsson
MTN est d’être le premier opérateur à déployer la solution portefeuille électronique d’Ericsson à travers ses opérations en Afrique et au Moyen-Orient. Ericsson avait en 2010 proposé cette solution à l’opérateur historique en tant que projet pilote. Il n’en fut rien et MTN ne s’est pas fait prier pour accepter cette offre. Aujourd’hui, la solution est sur le marché et est déployée sur certaines grandes villes sud-africaines en attendant son vaste déploiement sur l’ensemble des réseaux mobiles que possède MTN.

 
 
Le marché du M2M générera 4,5 trillions de dollars en 2020
Selon une dernière étude du GSMA et Machina Research, le marché des terminaux connectés pourrait générer 4,5 trillions de dollars d’ici 2020 dont au moins la moitié rien que pour les Etats-Unis, ce qui rejoint ce qu’a déclaré Hans Vestberg l’année dernière au MWC 2011 quand il affirmait que plus de 50 milliards de dispositifs seront connectés. Il en a reparlé cette année aussi. Les services générés seront par exemple la récupération des véhicules volés, la domotique, la santé, les assurances et le divertissement. De plus, selon Machina Research, en 2020, 90% des voitures auront une certaine forme de connectivité à bord.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *