Un nouveau PDG a été nommé à sa tête Sony dans le rouge

Sony est à un tournant de son existence. Dans tous les secteurs où la marque était une référence, ce n’est plus qu’un nom parmi tant d’autres. Petit à petit, dans l’industrie du jeu, dans celui de la téléphonie mobile, et depuis peu dans l’électronique grand public, Sony suffoque et n’invente plus et donc ne vend plus. Conséquence, une énorme perte de plus 6,4 milliards de dollars au cours de 2011. Kaz Hirai, le nouveau PDG de Sony, doit réorganiser toute l’entreprise et relancer la rentabilité. Selon lui, la clé « réside dans la focalisation sur les portefeuilles clés de Sony qui comprennent le mobile, les jeux et l’imagerie numérique ». Autre réorientation stratégique, rassembler les divisions Sony Mobile et la division « ordinateurs », connus sous la marque Vaio, sous un seul pôle « R & D et conception ». Le nouveau PDG de Sony envisage également de réorienter l’entreprise de telle sorte que le temps entre la création d’un produit et sa sortie sera réduit de moitié, afin que la marque soit « en mesure de déployer les nouveaux produits le plus rapidement possible ».
Mais il y a un sacrifice avant d’aller au bout des choses. M. Hirai a confirmé la suppression de 10 000 emplois et l’urgence de se recentrer sur la division écran LCD, qui possède encore un potentiel de croissance, sous réserve d’investir sur de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *