Alors qu’Apple est très rentable Samsung, leader mondial des terminaux mobiles

La puissance des terminaux ainsi que la prolifération des applications mobiles, additionnées au fléchissement notable du trafic sur les sites web au profit du mobile, donneront obligatoirement une très forte augmentation de vente de terminaux mobiles
En 2007, lors d’une journée Samsung organisé par KpointCom, le directeur du bureau de liaison Samsung avait dit en aparté à quelques journalistes présent que « dans 5 ans, nous serons les leaders mondiaux ». Sa prévision s’est avérée juste et au premier trimestre de 2012, Samsung a ravi la place de premier vendeur de téléphones portables à son concurrent finlandais Nokia mais ce qu’il n’avait pas prévu, c’est la montée en puissance d’Apple et l’entrée sur le marché des smartphones. Les experts et spécialistes du marché de Samsung ont vite compris la chose et ont lancé très rapidement des smartphones sur le marché mondial. Sur le marché des smartphones, le fabricant coréen fait aussi la course en tête grâce au succès de ses modèles Galaxy, surtout si l’on sait que plus d’un milliard de smartphones seront vendus en 2014. Quoi demain ! Si nous ajoutons à cela l’augmentation de la broadband et la puissance des terminaux ainsi que la prolifération des applications mobiles ainsi que le fléchissement notable du trafic sur les sites web au profit du mobile, cette équation donnera obligatoirement une très forte augmentation de vente de terminaux mobiles. D’après Strategie Analytics, Samsung a vendu quelque 93,5 millions de terminaux mobiles pour le premier trimestre de 2012, ce qui représente près du quart de ce qui a été vendu dans le monde. Comme Samsung ne donne pas les chiffres pour les smartphones vendus, signe de crispation dans sa guerre avec Apple, Strategie Analytics estime quant à lui que près 45 de millions sont des smartphones Samsung. Derrière le fabricant sud-coréen ; se trouve aujourd’hui Apple qui au vu de ses résultats montre que ses ventes ont fléchi sur le marché américain mais ont bondi dans les pays des BRIC et en particulier en Chine. Au premier trimestre 2012, Apple a vendu 35,1 millions d’iPhone mais ce qu’il faut savoir ; c’est qu’Apple fait une marge d’au moins 35% contrairement aux autres qui trainent autour de 10 à 12%. Ce qui fait du smartphone d’Apple le plus rentable sur le marché mondial. A la traîne, loin derrière, Nokia qui s’est associé avec Microsoft pour sortir vers le monde smartphone tente de rebondir avec de nouveaux modèles sous Windows Phone. Sans succès pour le moment. Sur les trois premiers mois de cette année, les ventes de Nokia sont estimées à 13 millions d’appareils vendus. Le canadien RIM, qui fait face à des changements de CEO à répétition, ne parvient pas encore à redresser la barre. Par contre, HTC semble avoir trouvé une solution avec l’éventualité d’un partenariat avec Facebook pour développer un « social phone ». Il pourrait définitivement lancer HTC avec les plus gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *