Licence 3G: Mobilis en pôle position

dammaComme nous l’avons spécifié, la couverture de la 3G dépend de la position de la sortie de l’audit de l’ARPT qui est calculé sur 2000 points dont 400 points pour la partie financière. Il en ressort que le premier attributaire provisoire de la licence 3G est ATM –Mobilis-, suivi de WTA –Nedjma-  et de OTA –Djezzy-.
Selon le cahier des charges, le premier attributaire va choisir le 21 octobre prochain, trois (03) wilaya de la catégorie 2, trois de la catégorie 3 et trois autres de la 4è catégorie . La même opération va être faire par le second et le troisième attributaire. Il va de soi qu’une wilaya ne peut être choisie qu’une fois. Cette technique va permettre d’arroser en 3G dans la première année au moins 40 wilaya. De plus, chaque opérateur aura le monopole pendant la première année sur la wilaya choisi. On croit savoir que Mobilis a offert prés de 50 millions de dollars dans son offre financière. En apraté, un membre du conseil nous a assuré que les tarifs seront dans la fourchette de 2000 à 5000 dinars selon la bande passante choisie.  Enfn, les trois opérateurs ont l’obligation de mettre la 3G dans la catégorie 1.
Catégorie 1 : Alger, Constantine, Oran et Ouargla
Categorie 2 :  Batna, Bejaia, Jijel, Blida, Tlemcen Tizi-Ouzou, Annaba, Setif, Chlef,  Skikda, M’sila, Mascara,Bordj Bou Arreredj, Tipaza Boumerdès et Mila.
Catégorie 3 : Adrar, Laghouat, Biskra, Djelfa, El Oued,  Bechar, Tamanrasset, El Bayedh, Illizi, Tindouf, Naama et Ghardaïa.
Categorie 4 : Ain Temouchent, Saida, Sidi Belabbes, Oum El Bouaghi, Bouira, Tébessa, Tiaret, , Guelma, Médéa, El Tarf, Tissemssilt, Khenchla, Ain Defla, Souk Ahras  et Relizane.

2 réflexions sur “Licence 3G: Mobilis en pôle position

  • 14 octobre 2013 à 17h25
    Permalien

    lu sur Facebook
    C’est une véritable césarienne cette histoire de 3G. Apres tout cela, nous en sommes encore dans le « provisoire ». Qu’est ce que ca veut dire « provisoire »: ils vont louer les équipements en attendant le verdict final. Quel est le risque qu’elle soit annulée pour un des opérateurs? S’il y a un risque alors c’est quoi son plan « B ». Il démonte les BTS?

    Répondre
  • 14 octobre 2013 à 17h26
    Permalien

    Lu sur Facebook
    L’appel d’offres était pour 3 licences destinées exclusivement aux opérateurs exploitant un réseau mobile en Algérie (nous en avons 3)…. alors a moins que l’un d’entre eux puisse acquérir 2 ou 3 licences, je ne sais pas ou est le suspens ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *