La téléphonie mobile en Afrique Ericsson déclare qu’en 2019, 50% des abonnés auront un Smartphone

p1«Le nombre d’abonnements mobiles dans le monde a augmenté d’environ 7% en glissement sur ​​un an au 3e trimestre 2013. Le nombre d’abonnements au mobile large bande a augmenté encore plus rapidement au cours de cette période – à un taux de 40% d’année en année- , atteignant les 2 milliards en 2013 «, a déclaré Ericsson dans leur dernier rapport.
Ericsson a noté qu’en Afrique , il y a actuellement plus de 800 millions d’abonnements mobiles , et que ce nombre va augmenter. Dans le monde, selon Ericsson, il y a 6.6 milliards au troisième trimestre de 2013 -2013Q3- tout en prédisant qu’à la fin de 2019, ils devraient atteindre environ 9,3 milliards d’abonnés. Pour ce qui est des abonnements à la 3G et la 4G, Ericsson parle de prés de 2 milliards d’abonés en 2013, et prévoit une forte croissance pour atteindre en 2019 quelque 8 milliards d’abonnés. En ce qui concerne l’Afrique, notre continent, Ericsson déclare que durant le 3è trimestre, l’Afrique a ajouté 25 millions de nouveaux abonnements mobiles aux réseaux à travers le continent .
De plus, Ericsson prévoit que dans un peu plus de deux ans – 2016- , le nombre de smartphone dépassera l’utilisation des téléphones à voix et qu’il prévoit qu’en 2019 50% des telephone en Afrique seront des smartphones.En termes de connectivité , Ericsson prévoit de grands changements pour le LTE. « En 2013, l’Afrique est dominé par GSM / EDGE, qui représente environ 80% des abonnements de téléphonie mobile dans la région. Des changements spectaculaires auront lieu dans les prochaines années et en 2019 WCDMA / HSPA et LTE vont représenter la même proportion d’abonnements que le GSM / EDGE fait aujourd’hui «. Enfin, selon le rapport d’Ericsson, il est prévu que les abonnements mobiles pour 2019 atteindront les 9,3 milliards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *