Microsoft retrouve ses 500 milliards de dollars de valorisation

Microsoft revient de loin. La capitalisation boursière de Microsoft a franchi hier (vendredi) le seuil des 500 milliards de dollars pour la première fois depuis l’éclatement de la bulle en 2000. Il a fallu 17 ans pour que Microsoft revienne à ses chiffres de l’année 2000. En effet, l’action a gagné jusqu’à 2,1% pour inscrire un 65,64 dollars l’action ce qui a permis de valoriser le groupe à 510,37 milliards de dollars. Cette valorisation est à mettre au crédit de Satya Nadella, installé en février 2014, et dont l’action, à ce moment-là, valait 34 dollars. Sa stratégie d’aller vers la dématérialisation à travers le cloud (Azure) mais aussi à lancer de nouvelles manières d’acheter les produits Microsoft a été ayant payante. Aujourd’hui, le changement de modèle avec une amélioration de la rentabilité des segments en croissance a permis à Microsoft d’être valoriser à plus de 500 milliards de dollars.

Enfin, la valeur boursière de Microsoft reste toutefois inférieure à celle d’Apple -environ 642 milliards de dollars–  et Alphabet, la maison mère de Google, qui pèse un peu plus de 570 milliards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *