Après le lancement du satellite algérien Alcomsat-1  Les 5 chaines TV publiques seront bientôt en HD

Les 5 chaines de télévision publiques algériennes (Programme national, Canal Algérie, A3, TV4 et TV5) seront diffusées en qualité Haute définition (HD), après leur transfert vers le nouveau satellite de télécommunications algérien, Alcomsat-1, lancé en décembre dernier et qui sera opérationnel dans 5 mois.

«Dans le but de créer une attractivité vers le satellite Alcomsat-1, nous allons diffuser deux bouquets comportant les chaines TV publiques (Programme national, Canal Algérie, A3, TV 4 et TV 5), l’un en définition standard (SD) et l’autre en HD», a indiqué le directeur général de la Télédiffusion d’Algérie (TDA), Chawki Sahnine, qui intervenait lors de la cérémonie de présentation d’Alcomsat-1 tenue récemment en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
En plus des bouquets des chaines TV publiques, il est prévu deux autres bouquets comportant 24 nouvelles chaines TV (8 chaines HD et 16 chaines SD) et 100 autres chaines radio qui seront diffusées sur le nouveau satellite.
Cette démarche vise à rentabiliser Alcomsat-1, lancé le 10 décembre 2017 depuis la Chine, et utiliser toutes les capacités satellitaires de télédiffusion en ciblant aussi bien les chaines publiques et privées algériennes qu’étrangères pour pouvoir créer une offre de contenu.
En effet et en vue de pénétrer le marché très fermé de la diffusion par satellite, l’Algérie devrait offrir des contenus diversifiés ainsi que des prix attractifs aux opérateurs avec une période de gratuité qui peut atteindre une année. Une démarche commerciale très répandue dans le marché de la diffusion par satellite, a-t-on expliqué, ajoutant que grâce à ce satellite, l’Algérie ne dépendra plus d’opérateurs satellitaires étrangers pour le réseau terrestre qui est considéré comme un réseau de souveraineté nationale comme la TNT (télévision numérique terrestre) et la radio FM et AM.

Un pack comportant un démodulateur, de l’internet et de la téléphonie
Pour inciter les téléspectateurs algériens à orienter leurs antennes paraboliques vers le nouveau satellite Alcomsat-1 pour une exploitation optimale de ses capacités, Algérie Télécom Spatiale (ATS) prévoit, pour sa part, la mise sur le marché d’un équipement satellitaire comprenant une antenne parabolique avec une LNB, un récepteur numérique doté d’une carte modem satellitaire, avec les principales chaines de télévision préférées des Algériens, de l’internet très haut débit, de la téléphonie et de la VOD (vidéo à la demande).
Pour cela, ATS s’est référée à une étude marketing qu’elle a réalisée sur le comportement du consommateur algérien par rapport aux chaines de télévision, dont les résultats ont permis de recenser les bouquets préférés des Algériens qui sont diffusés actuellement sur deux satellites distincts à savoir Nilsat et Astra, nécessitant ainsi deux antennes paraboliques.
Selon cette étude, les bouquets favoris des Algériens sont notamment les chaines TV publiques et privées algériennes, les chaines maghrébines, les bouquets MBC, Canal +, Bein sport et les chaines documentaires.
L’acquisition de ce pack permettra ainsi au consommateur algérien de n’avoir qu’une seule antenne parabolique avec une valeur ajoutée, qui est l’internet très haut débit, la téléphonie Ip et la VOD. «ATS est en train de formuler des offres avec un business model concurrentiel et ses structures sont prêtes à mettre sur le marché ses services», a-t-on indiqué auprès de cet organisme.
Le satellite algérien Alcomsat-1 a été lancé avec succès le 10 décembre dernier, porté par le lanceur chinois Long March 3B, depuis la station Xichang Satellite Launch Center à Sichuan (Chine). Fruit d’un partenariat avec la Chine, le satellite Alcomsat-1 dispose de 33 transpondeurs dont 9 sont dédiés à la diffusion de chaines de télévision et de radios numériques.

Les chaînes publiques algériennes quittent le satellite AB3, en fin de vie
De plus, les 5 chaines publiques algériennes (Programme national, Canal Algérie, A3, TV4 et TV5) viennent de quitter le satellite Eutelsat 5° West A, anciennement Atlantic Bird 3 (ou AB 3), prévu d’être remplacé par un autre satellite fin 2018.
Pour rappel, le 1er décembre 2007, les premières chaines algériennes ENTV, Canal Algérie et Algérie 3 ont commencé à migrer vers ce satellite pour être diffusées à travers le faisceau (orientable) centré sur le Maghreb. Le choix de ce satellite a été motivé par le faite qu’il est doté d’une meilleure couverture de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient (MENA).
AB3 est un satellite de télécommunications appartenant à l’opérateur Eutelsat. Situé à 5° ouest, il diffuse des chaînes de télévision, des radios ainsi que d’autres données numériques. Développé pour le compte de France Telecom, il est revenu peu après son lancement à l’opérateur Eutelsat. Il est entré en service opérationnel début septembre 2002. Sa durée de vie estimée est de 12 ans.

Remplacement d’AB3 prévu pour fin 2018 par un autre satellite
En octobre 2016, Eutelsat a annoncé la construction d’Eutelsat 5 West B qui sera chargé de remplacer Eutelsat 5 West A lancé en 2002. Le lancement du nouveau satellite Eutelsat 5 West B est prévu au dernier trimestre 2018 depuis le site de Baikonour.
De plus afin de réduire les couts, Eutelsat annonce que des économies seront réalisées sur la puissance et le matériel utilisé. Une des manières de réduire la puissance utilisée par un satellite pour faire de la diffusion est d’utiliser les normes DVB-S2 (créé en 2005) ou DVB-S2X (créé en 2014) (voir modulation en DVB-S2 et performances en DVB-S2) et que toutes les diffusions à la norme DVB-S (créé en 1995) ne seront plus disponibles. Ce changement de norme nécessite le changement de récepteur satellite chez les particuliers comme lors du passage de toutes les chaines du bouquet Fransat à la TV HD début avril 2016 en France et l’abandon de la diffusion des chaines françaises à la norme DVB-S sur ce satellite au 2e semestre 2016.
Des chaines de TV algériennes, radios françaises et algériennes sont toujours diffusés en DVB-S sur Eutelsat 5 West A. La norme DVB-S2X est déjà utilisée pour la diffusion de chaines françaises TF1, NT1 et TMC sur le satellite Eutelsat 33C depuis fin novembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *